Agencer votre bureau openspace, réglementations

Il existe des possibilités infinies concernant la rénovation et la décoration. Et il n’est pas toujours facile pour le gérant d’un openspace de maîtriser les normes en matières de travaux. Aussi l’architecte d’intérieur peut proposer des solutions concrètes concernant tout agencement d’openspace.

Le code du travail

Le code du travail ne demande pas uniquement des dimensions précises quant à la surface minimale des bureaux et l’aménagement à prévoir (source : all-in-space.com).
Néanmoins, il précise que l’espace de travail sera adapté aux fonctions du travailleur. Tout en prenant en compte son confort et son bien-être chaque jour. Suite à l’obligation légale précisant l’employeur responsable de la santé de ses employés), un espace bien aménagé est connu également pour faciliter la productivité.

Les espaces de travail

Diverses normes sont publiées par des institutions comme l’AFNOR avec des indications sur les espaces de travail. Parfois, le respect de ces normes n’est pas considéré et n’est pas véritablement obligatoire, leur application offre la possibilité à l’employeur d’anticiper tout litige ou défauts notifiés après une inspection.
Quant à la surface des bureaux, la norme est NF X 35-102 et les surfaces minimales concernant l’espace de travail sont en lien avec la norme NF X 35-102 publiée par AFNOR en 1998. Cette dernière précise l’espace minimal de travail mis à disposition des salariés, selon leur nombre au sein de locaux de l’entreprise. La surface minimale est définie en fonction du type de bureaux soit :
•11 m² par employé si bureau collectif (à multiplier selon le nombre d’employés : soit 22 m² pour 2 salariés);
•15 m² par employé pour 1 espace collectif bruyant avec l’usage régulier de téléphones.

Autres normes

Les préconisations de la norme NF X 35-102 concernent les postes de travail aménagés pour que le travailleur change de posture facilement selon son activité quotidienne. Les opérations de maintenance sont créées pour interférer peu fréquemment sur le travail effectué.
L’AFNOR a pour but d’isoler les machines bruyantes comme les photocopieuses et les imprimantes. De plus, toutes les formes des bureaux sont pensées pour faciliter le repérage du personnel. Le but est d’éviter les configurations sphériques ou cubiques.
Depuis 1998, l’open-space s’est révélé comme un espace de travail très fréquent, en France. La mise à jour de cette norme permet une adaptation aux nouveaux objectifs et contraintes.